A PROPOS

“Strava or it didn’t exist”

 

Sportif dès son plus jeune âge, Thibault a rapidement enlevé les roulettes de son premier vélo. Compteur de vitesse sur le VTT a son adolescence, il a toujours aimé la performance. Toujours plus haut, toujours plus loin, toujours plus longtemps. C’est cette force de volonté qui lui a permis aujourd’hui d’en arriver là, sans jamais perdre de vue ses objectifs, ni même ses amis d’enfance. Après des études d'ingénieur à Compiègne, il intègre un cabinet d'ingénieurs à Paris, mais rêve toujours d’aventures. Dans sa bibliothèque on trouverait : "Le monde en stop", "Conquérant de l’impossible", "Le tour du monde en 80 jours"… Si seulement il avait une bibliothèque.

 

Après avoir traversé les Pyrénées en VTT, l’Ile de France en cyclo cross, le GR20 à pieds, la Georgie en 4x4, les Etats Unis en camping car, et les bars de Montreuil en happy hour, il décide de tout lâcher (ou presque) et de partir vivre sa vie, à vélo.

Thibault M.

Ingenier, Gravel, Coffee

  • Instagram

Julien, si bien caractérisé par les deux surnoms qui le suivent depuis son enfance : 

 

Diableboy : Boy (boys boys boys), vient de l’anglais Boy, que l’on peut traduire assez surement par garçon. On le couple à Diable, ou Diable en anglais (prononcé Diabeul), qui signifie celui qui divise. En effet ce boy crée des tensions dans les ménages, entre ceux qui lorgnent sur sa vélocité, et les autres sur son style tout en sobriété, simple, efficace. Il ne bradera pas les deux, faites votre choix.

 

Minispielberg : Au diable le sportif, Julien est aussi créateur dans l’âme. Pourquoi mini ? On se pose tous la question, surement l’héritage d’une jeunesse encore trop modeste, passée dans les faubourgs de Thionville, à observer et étudier méticuleusement tous les rouages du cinéma entre deux sorties vélo. En particulier les effets spéciaux et la 3D. Après avoir fréquenté les plus grandes écoles d’animation, le "mini" ne reste donc plus que dans le nom. Il a participé aux plus grands projets du 7e art. Les plans dans l’oeil comme l'architecte aurait son compas, il est la fibre créatrice du duo.

Une limace quelquonque rencontrée en chemin peut se muer en super héroine d’un thriller hollywoodesque sous sa direction artistique. Accrochez vous, le Pérou n’aura plus le même visage sous l’angle de sa caméra.

  • Instagram
  • Noir Vimeo Icône

Julien L.

CG Animator, Fixed Gear, Tea

Follow us

Instagram

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube

© 2019 by Pedalpaca

Index